L’art de déshabiller sa partenaire

Comme un secret

Souvent expédié sous l’effet de l’excitation, ce moment d’éfeuillage est un véritable jeu des corps et des sens. La texture des matières sous les doigts, les jeux de regards quand nous découvrons le corps de l’autre…De quoi promettre un moment délicieux !

déshabiller une femme

Une pratique intime à part entière

Pour la (re)découverte de l’autre

L’acte de (se) déshabiller peut être bien plus qu’une simple transition vestimentaire d’habillé-e à nu-e.

C’est un moment qui touche la confiance en soi, le rapport à son corps, la sensualité et l’estime de soi.

Parfois maladroit, parfois sauvage, parfois technique, ce moment permet de faire monter l’excitation, de donner le ton à la rencontre charnelle et surtout continuer de créer un espace où les deux partenaires se sentent en confiance, connectés l’un à l’autre pour expérimenter davantage de plaisir.

Déshabiller sa partenaire est un acte aussi important que le reste et peut être également un support pour plus de jeu dans la chambre à coucher – mais aussi, en dehors !

Un état d’esprit

Je parle souvent de l’état d’esprit, ce “mindset” au plaisir qui permet de partager sa culture de l’intime. En effet, et ce encore plus depuis que je fais de la danse de couple, je me rends compte de la maladresse, de la brutalité – souvent inconsciente mais bien présente, dans les interactions qu’elles soient verbales ou non verbales.

Prendre le temps et surtout apprendre ces moments de l’intime permet, non pas d’atteindre une performance du rapport, mais un écrin intime qui est à notre image. Qui est enrichit de ce que nous voulons créer, partager, transmettre dans la rencontre intime.

C’est une manière de dialoguer avec son corps, ses gestes et ses émotions !

L’art de déshabiller sa partenaire

S’il y a bien une chose à laquelle nous avons été conditionné-es, notamment dans la Pop Culture et bon nombre de scènes romantiques, c’est ce moment de déshabillage où les vêtements forment comme un chemin sur le sol, à l’instar des cailloux blancs du Petit Poucet. Les vêtements sont souvent arrachés, jetés sans la moindre considération et l’excitation est telle que tu veux toucher le plus rapidement la peau de ta partenaire !

Oui, oui, oui, c’est normal et c’est même très plaisant de se sentir désirée à ce point-là.

Mais un élément fondamental est à prendre en compte : les femmes sont pressurisées depuis quelques siècles à répondre à certains standards de féminité, d’esthétisme, etc. Les femmes passent donc du temps à s’habiller, à assortir leur lingerie, se maquiller, etc. Vouloir arracher tout ses vêtements par excitation est presque la meilleure façon de lui dire que ça n’a pas d’importance et que le temps passé à tout ça ne fait aucune différence. C’est un peu comme si tu allais dans un restaurant étoilé et que tu mangeais en 2 secondes le plat que le chef à préparer parce que tu es mort de faim. Finalement, tu n’apprécies pas toutes les saveurs, les textures, etc.

Alors, oui, en tant qu’homme, avoir du self-control dans ce moment d’effeuillage va être primordial. Et l’idée est de voir ce moment comme un écrin : les vêtements enveloppent les corps de ta partenaire et c’est un moment précieux que de la libérer de ces morceaux de tissu.

Déshabiller sa partenaire est réellement un moment de jeu intime où tant le lieu, la position, la manière de progresser à travers les couches de vêtements – surtout en automne/hiver, vont impacter l’expérience sensuelle.

Tous mes meilleurs conseils sont réunis dans cette vidéo qui j’espère te donnera autant d’idée qu’elle te fera réaliser à quel point ce moment est précieux.

Suivez notre actus sur les réseaux

Abonnez-vous  !

Pin It on Pinterest

Share This