Mieux communiquer au lit

Dans la chambre

Pendant longtemps, nous avons pu avoir cette image du faire l’amour où seul les soupirs et autres gémissements avaient vraiment la place de s’exprimer. Depuis que le consentement a fait son apparition, nous parlons de plus en plus de la communication dans la chambre à coucher et tant mieux !

mieux communiquer

Mieux communiquer au lit : 3 objectifs

Pour plus de fluidité

Même si tu connais bien ton partenaire, je pense qu’il est essentiel de se rappeler qu’en terme d’intimité rien n’est figé/acquis et que plus tu crées du confort dans le domaine de l’intimité communicationnelle, plus l’intimité physique et charnelle s’en retrouve renforcée.

Cela me rappelle la phrase d’une cliente qui me disait “on fait semblant d’être à l’aise avec le sujet…mais en vrai, nous avons encore beaucoup de retenue.” Effectivement, parler de vie intime amène (parfois ou souvent) son lot d’inconfort, voire de tension.

Néanmoins, dans le moment de l’action, rappelle-toi que la communication va avoir 3 objectifs principaux :

    • Exprimer tes envies : cela permet de partager à l’autre la manière dont tu as envie que ce moment se déroule, de comment tu as envie de toucher/être touché-e. Si vous avez évoqué avant le faire l’amour l’envie de tester une pratique, cela peut être l’occasion de voir si l’autre à cette envie à ce moment précis.
    • Exprimer tes besoins : pendant que tu fais l’amour, tu peux avoir tout un tas de besoin et beaucoup trop de personnes (surtout de femmes, disons-le) s’abstiennent de peur de casser l’ambiance ou l’enchaînement qui est en train de se passer.  Je pense qu’il est fondamental de te rappeler que plus tu oseras exprimer tes besoins et plus tu t’approprieras ta vie intime. Les besoins peuvent être divers et variés comme le fait de boire de l’eau, ajouter du lubrifiant, faire une pause, ajuster la position, passer au toilette, s’hydrater les lèvres (toujours avoir un baume à lèvres surtout si ton partenaire a une barbe de 3 jours fraîchement taillée !).
    • Exprimer ce que tu ressens : je parle souvent de générosité dans la chambre à coucher et cela s’applique parfaitement à cette catégorie de communication. Partager l’effet que cela te fait par des gémissements et autres sons, guider, appuyer sur ce qui est bon dans ce que l’autre est en train de te faire, complimenter…Bref, tout ça contribue à partager beaucoup d’enthousiasme dans ce moment partagé.

Diverses manières de communiquer

Le jeu de la communication

Il y a évidemment les deux grandes catégories de communication :

    • la communication verbale et
    • la communication non verbale.

Et dans chacune de ces grandes catégories, il existe évidemment différentes sections. Dans la communication non verbale, il y aura la posture de ton corps et ton regard qui seront les stars du show. Ta posture jouera un rôle dans comment tu invites l’autre dans ton espace intime et inversement, comment tu pénètres l’espace de l’autre : très important ! Pour ce qui est du regard, je n’ai pas grand chose à ajouter : nous le savons qu’avec le regard, nous pouvons faire passer intentions, émotions et ça, c’est délicieux !

Dans la communication verbale, il va y avoir pléthore de jeux à intégrer : en plus qu’elle serve au 3 objectifs précédents, elle est aussi là pour amener de la texture, de l’excitation à l’échange. Par exemple, le fait d’ordonner, supplier, chuchoter à l’oreille…Une chose que (je trouve) très sexy est de ponctué ce moment intime avec le vuvoiement ! Il y a aussi le sujet du “dirty talk” sur lequel j’ai beaucoup à dire mais sur lequel je ferai une vidéo dédiée ! Donc reste bien connecté-e. En attendant, découvrir la totalité de mes conseils dans la vidéo Mieux communiquer au lit sur Youtube.

Suivez notre actus sur les réseaux

Abonnez-vous  !

Pin It on Pinterest

Share This