Découvrir le Facesitting

Le Facesitting

Notre vie intime est de plus en plus chargée en anglicisme et cette pratique ne fait pas exception à la règle. En même temps, difficile de trouver une traduction aussi équivoque et rapide que cette contraction anglosaxone de « face » (visage) et sitting (s’assoir). Je t’emmène à la découverte du facesitting.

facesitting

Facesitting, de quoi s’agit-il ?

Une pratique encore méconnue

Comme son nom le suggère, il s’agit de la contraction de « face » (visage) et « sitting » (l’action de s’asseoir). Donc, cette pratique décrit l’action de s’asseoir sur le visage de son/sa partenaire.

Elle est majoritairement utilisée pour parler d’une variante du cunnilingus de nos jours -même si elle peut être pratiquée pour la fellation. C’est donc une variante pour pratiquer la sexualité orale.

Pour être tout à fait honnête, c’est l’art érotique qui m’a fait découvrir cette pratique. Si tu ne le sais pas, j’adore les illustrations invitant dans un imaginaire sensuel et érotique (tu peux découvrir ce sujet dans cet article). Celui qui a beaucoup mis en scène cette pratique est l’artiste Regards Coupables (dont je parle dans l’article mentionné).

Comment intégrer le facesitting ?

Le b-a ba

Je vais faire une généralité mais de nombreux hommes sont friands de cette pratique. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils peuvent accéder totalement à l’intimité de leur partenaire et à cela s’ajoute ce côté où la femme est au dessus : ils adorent ça !

Si tu pratiques déjà la sexualité orale, le facesitting propose une nouvelle position pour donner et recevoir cette caresse. Néanmoins, comme toute pratique nouvelle dans ton intimité, il est important de s’assurer du consentement et de l’enthousiasme de l’autre.

Cela peut aider, dans un premier temps de tester de se mettre en position tout en gardant ses vêtements ou sous-vêtement. Cela permet de moins penser au côté « il voit tout en gros plan » qui pourrait te perturber. Passer par cette étape permet d’ajuster d’abord la position et la logistique. Mais si tu es suffisamment à l’aise avec ton corps, ton partenaire et le potentiel « cafouillage » qu’une nouvelle pratique amène, lance-toi !

Tu peux directement t’installer en facesitting ou alors, à partir de la position 69, si tu es placée au dessus, te relever (s’il est ok) pour passer en mode « je m’assois sur le visage de chéri ».

Dans la vidéo, je te partage toutes les étapes, positions pour pouvoir bien gérer cette pratique !

L’intérêt de cette position

Cette position est très intéressante pour la femme (dans le cas d’u cunnilingus). Parce qu’elle permet d’avoir un rôle un peu plus actif dans cette caresse. Parfois, ce qui va te bloquer est que tu es allongée sur le dos, à regarder le plafond parce que tu n’oses pas regarder ton partenaire dans les yeux pendant qu’il te déguste…Et t’essaie de te concentrer. 

Le fait d’être dessus et de te concentrer réellement sur les sensations en variant les mouvements de bassin, l’intensité du contact avec la bouche de ton partenaire va t’offrir la possibilité de vivre différemment la pratique orale !

Suivez notre actus sur les réseaux

Abonnez-vous  !

Pin It on Pinterest

Share This